Brasser sa bière à la maison avec le kit « B Maker »

Petite visite chez B Maker, installé dans le 19ème arrondissement, juste à côté de La Brasserie de l’Être.

Geoffroy (cofondateur de B Maker) nous reçoit et répond à quelques questions de My Community Beer à propos de leurs kits de brassage.

Un petit article qui va vous donner envie de brasser !

Les débuts du projet B Maker

Salut Geoffroy,
D’où te vient cette passion pour la bière ? Étais-tu, toi même, brasseur amateur avant de démarrer ce projet ?
Je suis franco-belge et j’avais pour habitude de faire des roadtrips en Belgique d’où je ramenais des bières… Lors de l’un de mes séjours, je me suis dit : « tiens et si je brassais ma bière ? ». Du coup j’ai commencé à m’équiper d’une cuve électrique, d’ustensiles et d’ingrédients… que je n’ai jamais utilisés !

Plus tard, j’ai acheté un kit de brassage, mais je le trouvais trop compliqué d’utilisation et savais que le process pouvait être amélioré.
C’est pour éviter ce type de mésaventure que nous (avec Lucas, cofondateur de B Maker) avons décidé de créer un kit plus petit, plus compact, plus facile d’utilisation, afin que tout le monde puisse commencer à brasser sa propre bière dans les meilleures conditions !
kit de brassage BMaker

Combien de temps entre « l’idée » et la mise en production/lancement sur le marché ?
L’idée initiale est partie d’un autre projet, on voulait permettre aux gens de brasser leur bière via internet, du brassage à façon pour particuliers.

Durant mes deux dernières années d’école d’ingé, j’ai travaillé sur un projet de nano brasserie automatisée à usage domestique.
Lucas m’a rejoint sur la deuxième année et notre objectif a évolué sur l’idée de faire découvrir la bière artisanale et le brassage au plus grand nombre. Un kit pour démocratiser la bière était plus simple et moins cher pour les utilisateurs.

Pourquoi choisir un kit B Maker

Quels sont les avantages de votre kit ?
Petit, compact, simple d’utilisation ! Il contient tous les ustensiles et les ingrédients nécessaires.
On travaille aussi sur la qualité des ingrédients : malt bio, houblon conservé sous vide dans un emballage opaque, et des levures de qualité qui sont aussi utilisées par les pros.

Il y a un livret d’explications inclus dans le kit. Que trouve-t-on à l’intérieur ?
C’est un livret 20 pages illustrées qui reprend les étapes de brassage de la bière.
Il prend aussi en compte l’aspect dégustation et origine des matières premières. Notre objectif était vraiment de permettre aux utilisateurs de mieux comprendre l’univers de la bière.

Quelques astuces pour les débutants ?
Il suffit de se lancer et vous découvrirez très rapidement que faire sa bière, c’est à la portée de tout le monde. Plus vous brasserez, plus vous allez découvrir l’univers de la bière, les différents styles, l’impact des températures d’infusion des ingrédients, le travail des levures…
Si vous aimez la bière et si vous êtes curieux. Foncez ! Brasser est le meilleur moyen de découvrir la bière artisanale !

De nouvelles recettes en prévision ?
On fait quelques tests pour une recette de Stout. Elle est actuellement en fermentation. Nous devrions avoir trois ou quatre autres recettes, courant 2018.

Un petit mot sur le brassage maison ou la bière artisanale ?
La bière artisanale est un phénomène en pleine expansion. La qualité de la bière produite par les microbrasseries françaises s’améliore de jour en jour. Il y a de plus en plus de curieux qui découvrent que la bière n’est pas seulement une pils, lager, belge ou de la Guinness, mais également une boisson qui joue sur des sensations extrêmement complexes.
La chose qu’il faut faire en tant qu’amateur, c’est faire découvrir la diversité ! Des bières, il y en a pour tous les goûts. Ceux qui n’aiment pas la bière, aujourd’hui, n’ont peut-être pas encore trouvé le style qui leur convient.

Merci Geoffroy d’avoir répondu à nos questions, bonne chance pour la suite de votre projet !

Un peu de pratique !

Retrouvez des exemples de réalisation avec les Bières « Bichette » et « Blanchette » sur My Community Beer !

Et également le témoignage « Brasser dans une petite cuisine »

Alors, ça y est, vous avez vous aussi envie de devenir brasseuse ou brasseur amateur ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *