Brasser sa bière maison avec « Mon Kit à Bière »

Il y a quelque temps, on vous a présenté « Mon Kit à Bière ». Aujourd’hui, il est maintenant temps de passer au cas pratique ! Allez hop, on brasse !

Merci à « Mon Kit à Bière » de nous avoir permis de tester leur kit avec la recette pour réaliser une bière de type Belgian Witbier. Voici notre petit compte rendu…

Le matériel de brassage

Le « kit complet de brassage artisanal – bière blanche 5 litres » comprend : 1 dame-jeanne et son bouchon,  1 barboteur, 1 thermomètre, 1 sac de malt concassé, 1 sachet d’écorces d’orange et de coriandre, 1 sachet de levure, 2 sachets de houblon,  1 sachet de solution stérilisante, 1 canne de soutirage et sa pince, 6 attaches pour vos bouteilles et 1 carnet d’explications qui détaille chaque étape du brassage (et dont nous présentons les grandes étapes dans cet article).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MyCommunityBeer.com (@mycommunitybeer) le

On commence par stériliser tout le matériel nécessaire : un entonnoir*, le thermomètre, le bouchon percé, le barboteur, la dame-jeanne, une passoire*, des ciseaux* et une cuillère*. Ensuite, direction la cuisine !

Faire sa bière

Première étape : mettre 5,5 litres d’eau à chauffer. Une fois la température de 71° atteinte, nous ajoutons le malt concassé.

Malt brassage maison homebrewing cuisine

Nous sommes à l’étape dite de l’empâtage qui va durer 60 minutes au total. Pendant les 45 premières minutes, la température doit se maintenir entre 65 et 68°.  Il faut remuer régulièrement la maische  (le contenu de la casserole) afin d’éviter que les céréales ne se collent dans le fond, et pour homogénéiser la température. Au bout des 45 minutes, nous remettons à chauffer pour atteindre 75°.

empâtage brassage mout

Nouvelle grande étape : la filtration. Nous allons rincer les céréales à l’aide d’une passoire* avec 3 litres d’eau préalablement chauffée à 77°.

brassage maison homebrew dreche malt
Et voici les drêches ! :p

Ne jetez pas toutes vos drêches ! Vous pouvez les utiliser pour réaliser de délicieux gressins pour l’apéritif. Vous pouvez les conserver au frigo (surtout pas à l’air libre !)

Nous portons le contenu de la casserole appelé moût, à ébullition. Il est maintenant temps d’ajouter le premier houblon qui va apporter l’amertume à notre bière.

houblon saaz kitécorce orange coriandre Au bout de 45 minutes, nous ajoutons le deuxième houblon, celui qui va apporter les arômes, avec le mélange d’écorce d’orange et de coriandre. Nous le laisserons 15 minutes.

 

Une fois l’étape de l’ébullition terminée, il faut être très vigilent et éviter que tout matériel non stérilisé n’entre en contact avec le liquide. Dans le cas contraire, la bière pourrait être contaminée !

A la fin des 60 minutes d’ébullition, nous passerons au refroidissement. Nous préparons un bain d’eau glacée dans l’évier, pour y plonger la marmite. Il faudra maintenant attendre que le liquide refroidisse à une température de 23°. Le thermomètre doit être bien stérilisé avant chaque utilisation ! 

Une fois la bonne température atteinte, le liquide est versé dans la dame-jeanne à l’aide de la passoire et de l’entonnoir. Nous ajoutons alors la levure pour faire fermenter la bière.

levure fermentation biere

Entendre le « glouglou » s’échapper du barboteur, c’est toujours un bonheur ! C’est le signe que la fermentation a bien débuté.fermentation bière brassage amateur

La bonbonne est à garder à température constante et à l’abri de la lumière. On essaye « d’oublier » sa bière pour au minimum deux semaines lors de l’étape de la fermentation… Ce qui vous laisse le temps de récupérer des bouteilles vides pour la prochaine étape : celle de l’embouteillage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MyCommunityBeer.com (@mycommunitybeer) le

Au bout de deux semaines, un dépôt s’est formé dans le fond de la bonbonne et le liquide s’est éclairci. Nous allons pouvoir ajouter du sucre, pour une nouvelle fermentation en bouteille qui durera au minimum deux semaines.

Pour embouteiller la bière, il faudra… siphonner ! On s’entraîne au préalable avec de l’eau et toutes les explications sont détaillées dans le petit guide. Le siphonnage est à première vue moins pratique qu’avec un robinet. Mais il permet de ne pas devoir transvaser la bière dans un autre récipient lors de l’ajout du sucre ; et donc de limiter les risques de contamination.

Il est important de garder à l’esprit que tous les ustensiles qui servent à l’embouteillage doivent être désinfectés.

Et le résultat ?

Il reste à présent une dernière étape et non la moindre : celle de la dégustation !

La bière est d’apparence trouble, sa couleur est jaune pâle. En bouche, l’amertume reste légère. C’est une bière rafraîchissante et accessible à tous les palais !

dégustation biere kit orange blanche
En toute sobriété, notre bière s’appelle Oranginette ^^

Les plus de « Mon Kit à Bière » :

  • le guide explicatif très bien organisé
  • la dame-jeanne permet de voir l’évolution de sa bière au fil du temps
  • la variété des recettes proposées
  • la disponibilité de l’équipe qui est là pour répondre à toutes questions éventuelles

« Mon Kit à Bière » vous permet également de réaliser de super étiquettes personnalisées, avec un motif à customiser au nom de votre bière ! Rendez-vous sur leur site pour réaliser votre modèle.

Ce kit complet est vendu au prix de 59€ et existe en 6 recettes différentes. Si vous êtes déjà à la recherche d’une belle idée cadeau pour Noël, la livraison est gratuite dès 35€ !

>>> JE VEUX BRASSER MA BIÈRE ! <<<

Si vous avez déjà utilisé ce kit, n’hésitez pas à partager votre expérience sur My Community Beer. L’équipe de « Mon Kit à Bière » est également à votre écoute !

Bon brassage 🙂

* non inclus dans le kit 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *